Modèle de décision administrative

Tous les modèles sont bénéfiques pour comprendre la nature des processus décisionnels dans les entreprises ou les organisations. Tous les modèles sont fondés sur certaines hypothèses sur lesquelles les décisions sont prises. Il faut donc construire un modèle qui incorpore et manipule de nombreuses variables afin d`aider les décideurs. En outre, il sera souhaitable de définir les objectifs, les critères et les contraintes dès que possible dans le processus décisionnel. Il s`agit d`une caractéristique commune qui se traduit par la prise de décision sous une pression de temps qui élimine généralement la possibilité d`une analyse approfondie du problème qui prend du temps, ainsi que l`établissement et la comparaison de toutes les alternatives. Beaucoup d`étudiants, qui retardent l`étude jusqu`à près de leurs examens finaux, habituellement ne font pas bien dans les examens. (2) le modèle d`administration ou de rationalité délimitée. Au lieu de cela, il suppose que les gens, alors qu`ils peuvent chercher la meilleure solution, normalement se contenter de beaucoup moins, parce que les décisions qu`ils affrontent exigent généralement plus d`informations, le temps, les capacités de traitement qu`ils possèdent. Ils se contenter de «rationalité limitée ou rationalité restreinte dans les décisions. Ce modèle est basé sur certains concepts de base. La satisfaction est préférée pour les décisions de faible importance lorsque le temps est la principale contrainte ou lorsque la plupart des alternatives sont essentiellement similaires. L`érudit pionnier de la théorie de la prise de décision dans les organisations, était Herbert Simon. Il est né à Milwaukee, dans le Wisconsin, et a été l`un des plus célèbres politologues, économiste, sociologue et aussi psychologue.

Son corps de travail couvre des sujets de l`administration à la psychologie cognitive à l`intelligence artificielle. Il a reçu le prix Nobel d`économie pour son travail le plus important, le processus décisionnel des organisations. Par conséquent, dans l`intérêt de notre discussion, nous nous référons aux théories et concepts fournis par Simon pour la prise de décision administrative. Beaucoup de temps, l`opinion de l`autre personne est prise, de sorte que si la décision ne parvient pas à apporter les résultats souhaités, le blâme pour l`échec peut être déplacé à la personne qui avait fourni l`information. Cependant, il s`agit d`une mauvaise réflexion sur la capacité et l`intégrité du gestionnaire et le gestionnaire doit être tenu responsable de l`issue de la décision. L`homme économique est tout au sujet du modèle idéal et rationnel de la prise de décision. Dans une organisation, les décisions sont prises sur des éléments empiriques et normatifs, ces locaux peuvent aussi être appelés les lieux factuels ou de valeur. La prémisse factuelle n`est rien d`autre que toutes les informations et les connaissances concernant l`organisation et son environnement. La valeur des locaux d`autre part sont la moralité et les contraintes juridiques.

Une décision rationnelle est de choisir les alternatives qui sont appropriées pour atteindre la fin souhaitée. Les moyens et les extrémités doivent être connectés dans la hiérarchie organisationnelle. Simon fait valoir que l`applicabilité des principes administratifs doit être fondée sur une compréhension sous-jacente du processus décisionnel administratif.